Abstracts de recherche clinique retour

L'hydropulseur Waterpik® : considérablement plus efficace que la brosse à dents Sonicare® Air Floss Pro pour améliorer la santé buccodentaire

Efficacité de deux dispositifs de nettoyage interdentaire sur les sigi nes cliniques d'inflammation : un essai clinique randomisé

Objectif

Déterminer l'efficacité d'un hydropulseur dans la réduction des signes cliniques de l'inflammation par rapport à un détartrage à l'air.

Méthodologie

Soixante-dix sujets ont été randomisés de façon égale en deux groupes dans cet essai clinique parallèle de quatre semaines : brossage manuel des dents et hydropulseur (WF, modèle WP-120, fiche à deux broches) ou brossage manuel de dent et détartrage à l'air (AF, modèle HX8340, fiche à deux broches). L'inflammation a été mesurée grâce au saignement au sondage (BOP) et à l'indice gingival modifié (MGI) en guise de référence, à deux semaines et à quatre semaines. Les résultats de l'indice de plaque Navy modifié par Rustogi (RMNPI) ont été mesurés en référence, à deux semaines et à quatre semaines. Les deux groupes ont suivi les instructions du fabricant pour l'utilisation des appareils interdentaires pendant une minute. Le groupe utilisant l'hydropulseur a utilisé le réglage de puissance 8 et le groupe utilisant le détartrage à l'air a utilisé le réglage 3 rafales.

Résultats

Les deux groupes ont montré une réduction significative du BOP, de l'indice MGI et de l'indice RMNPI à deux et à quatre semaines (p < 0,001). L'hydropulseur a été au moins 50 % plus efficace que le détartrage à l'air pour réduire les saignements pour toutes les zones mesurées à quatre semaines (p < 0-001). L'hydropulseur a également été plus efficace que le détartrage à l'air pour réduire l'indice MGI : 60 % pour la bouche entière, 68 % pour la zone proximale, 86 % pour la région proximale faciale, 54 % pour la région proximale linguale, 48 % pour la zone marginale, 62 % pour la zone marginale faciale et 36 % pour la zone marginale linguale (p < 0,001). L'hydropulseur a été plus efficace pour réduire la plaque par rapport au détartrage à l'air pour la bouche entière (31 %, p = 0,008), la zone proximale (51 %, p = 0,017) et la surface linguale (46 %, p = 0,004).

Conclusion

Cette étude démontre qu'un hydropulseur et une brosse à dents manuelle sont supérieurs au détartrage à l'air combiné à la brosse à dents manuelle dans la réduction de l'inflammation et de la plaque dentaire.